La langue swahili à l’honneur de la Journée internationale de la langue maternelle de l’Unesco

La langue swahili à l’honneur de la Journée internationale de la langue maternelle de l’Unesco

La langue swahili était à l’honneur de la Journée internationale de la langue maternelle de l’Unesco dédiée, cette année, aux langues transfrontalières communes. L’édition 2020 mettait en lumière les langues transfrontalières et leur potentiel à rapprocher leurs locuteurs et à promouvoir le dialogue interculturel. Avec 120 à 150 millions de locuteurs, le swahili est l’une des langues transfrontalières les plus florissantes. Le swahili est la langue nationale en Tanzanie, au Kenya et en République démocratique du Congo, mais aussi une lingua franca au Burundi, dans le nord du Mozambique, en Ouganda, au Rwanda, au sud de la Somalie et dans une moindre mesure au Malawi, au Soudan du Sud et en Zambie. Il est également langue officielle de la Communauté d’Afrique de l’Est, de la Communauté de développement d’Afrique australe et de l’Union africaine.

La section swahili de l’Inalco (enseignants et étudiants), l’Université de Dar-es-Salaam, l’association des Tanzaniens de Paris et l’Ambassade de Tanzanie ont participé conjointement à cette journée au siège de l’Unesco à Paris et ont animé diverses activités autour de la langue et la culture swahili.


Fermer le menu
×
×

Panier