Fake news et langues africaines

Fake news et langues africaines

Émission du 12 septembre 2019

Stéphie-Rose Nyot Nyot, fondatrice de Je parle le Bassa 2.0 et Je parle l’Afrique 2.0 est de retour dans La Vie ici, pour nous parler de la façon dont les réseaux sociaux tentent de combattre les fake news en langues africaines. Facebook, par exemple, s’est associé à Africa Check pour développer la veille sur les publications en langues yoruba et igbo du Nigéria, en wolof pour le Sénégal ou en swahili pour le Kenya. Cinq pays en tout sont couverts par les fact-checkers et partout, les utilisateurs sont mis à contribution pour signaler les dérives.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier